Русский English Deutsch Le français Español Lingua italiana Suomi Svenska 中
Поиск
Page d'accueil / Veliki Novgorod pour les touristes. L’histoire de Veliki Novgorod
Veliki Novgorod pour les touristes. L’histoire de Veliki Novgorod

Bienvenue au centre d'information touristique «Izba Rouge». Vous pouvez trouver ici l’information intéressante sur Veliki Novgorod et acheter des souvenirs délicieux et utiles.

Apprenez, pourquoi on appelle Novgorod La patrie de la Russie.

1Ici on ne portait pas les laptis mais les chaussures de cuir, on pavait des rues depuis longtemps, de simples gens étaient en correspondance animée et on invitaient et bannissaient les princes selon leur gré. Ici on peut rester debout au juste lieu d’où, d’après une légende, on a fait tombé à la rivière le féroce dieu païen Péroun, se baigner au lac au bord duquel le marchand Sadko chantait ses chansons envoûtantes, on peut prendre part aux batailles de preux novgorodiens actuels. Ici et seulement ici vous pouvez ressentir à un fort degré le lien de temps et l’atmosphère traditionnelle de la Russie ancienne.

2
C’est Novgorod le Grand qui est la ville la plus ancienne de la Russie, le berceau de la démocratie russe, le centre médiéval du commerce et de l’artisanat d’art, le partenaire le plus grand de l’Union de la Hanse aux XII-XVII siècles, l’élément de liaison entre l’Europe du Moyen Age et de la Russie et, enfin, la limite de deux civilisations.

La notion «les Novgorodiens» a apparu pour la première fois dans les chroniques de l’année 859. La date exacte de la naissance de Nogorоd et l’emplacement de la Vieille Ville restent l’objet de discussions scientifiques jusqu’à présent. Ces derniers temps l’opinion prédomine que le rôle de la Vieille Ville appartient à Goroditsché situé sur la rive droite de Volkhov, à 2 kilomètres de la ville actuelle. Il est probable que c’est le lieu qui était la résidence du prince Riourik qui a été invité au IX siècle à Novgorod et qui a posé la première pierre de la dynastie de Riourikovitch. Au X siècle la ville a été transportée à la nouvelle place et a été nommée Novgorod. Après la conquête de Kiev par le prince Oleg qui était à la tête le la drougine novgorodienne, et après la fondation de l’Etat uni la Russie Kiévienne, Novgorod devient le seconde grand centre du nouvel Etat. Vladimir un Beau Soleil et son fils Yaroslav le Sage régnaient ici.

3

Mais déja en 1136 Novgorod reçoit le principe de la liberté dans le choix de princes. Désormais les Novgorodiens choisissent eux-mêmes le prince, et la durée de son séjour au trône de Novgorod dépend de ce qu’ils l’aimeront ou non. Depuis la fin du XIII siècle on n’a pas invité le prince. Dans cette période Novgorod le Grand est la capitale de la République de vetché de Novgorod. Le vetché résout les questions de la guerre et de la paix, adopte des lois et conclut des accords avec d’autres territoires et aussi élit le Monseigneur, archevêque Novgorodien qui était le chef réel de la République de vetché de Novgorod depuis XV siècle. La fin de la République de Novgorod est arrivée dans l’année 1478 quand l’armée de Moscou a vaincu les Novgorodiens dans la bataille près de la rivière Chélon. Novgorod et tous ses territoires ont fait partie de l’Etat centralisé la Russie moscovite. Cette réunion a augmenté de 5 fois les terres du nouvel Etat! Toutefois, Novgorod reste le centre du commerce international et de l’artisanat d’art jusqu’au début du XVIII siècle. Cela s’expliquait par la situation géographique favorable parce que Novgorod se situait au croisement des voies de pays baltiques et méditerranéens («des Varègues aux Grecs») et à travers de la région de la Volga à l’Orient. Les relations commerciales de Novgorod se répandaient de la Flandre et des villes de la Hanse au territoire de l’Yougorie, de la Scandinavie à Astrakhan et à Constantinople.

L’empereur Constantine Porphyrogenitus raconte dans son traité "Sur la gestion de l'Empire", que les Rosses voilent vers Constantinople, principalement de la ville de «Nemogard, ou Sviatoslav, le fils d’Igor se trouve». Sans aucun doute, il s'agit de Novgorod, et le fait que le texte grec contient le verbe «se trouve», étrange pour l’oreille Byzantine dans le sens de «régner», témoigne que les informations obtenues des Rosses et traduites littéralement à l'empereur par ses truchements. L’information se réfère au temps avant que Sviatoslav Igorevitch a commencé à régner à Kiev (environ 964) et est ainsi la première référence dans la littérature Byzantine à la ville russe, existant actuellement. En 1045, on a commencé la construction de la cathédrale principale de Novgorod, appeléela cathédrale Sainte-Sophie comme une réminiscence de la cathédrale principale de Constantinople. L’ancienne Russie copiait la Byzance non pas en construction mais en peinture.

4

À la fin des 1300's, Théophane le Grec est arrivé à Novgorod. Il a apporté avec lui un style d'écriture tout à fait unique, sans précédent en Russie. Sa manière expressive est caractérisée par la liberté et le relâchement, une dextérité incroyable, parfois représentée par des esquisses. L'artiste, qui avait les compétences parfaites de la peinture «scolaire», a abandonné l'harmonie classique et la tranquillité en faveur de l’expressivité maximale des compositions, des poses, des gestes.

Veliki Novgorod est inclus de plein droit àl’Association des villes - héritiers de la Byzance. Au vingt et unième siècle, la coopération entre les villes de l’Association aidait à maintenir des liens culturels et économiques, à développer le potentiel touristique des villes, échanger des traditions et de l'expérience.

Les siècles reculés de l'histoire de Novgorod ont été riches en événements. On peut voir le sommaire des événements principaux de la Terre de Novgorod dans ce qui suit:

  • l’année 859 - Novgorod est fait mention pour la première fois dans «La Chronique des années écoulées» dans le cadre de la célèbre voie «Des Varègues aux Grecs».
  • 862 - on a appelé le varègue Riourik à régner.
  • 1019 - le prince Yaroslav le Sage accorde à Novgorod l'indépendance de Kiev et le droit de la ville libre.
  • 1044 - on commence la construction des murs de pierre du Kremlin (Detinets) à l’epoque du Prince Vladimir.
  • 1045 - on pose la première cathédrale en pierre - Sainte-Sophie à Detinets.
  • 1136 - Novgorod reçoit le principe de la liberté dans le choix de princes et devient une République, dirigée par le veche.
  • 1242 - La Bataille sur la glace, victoire des novgorodiens, dirigés par le Prince Alexander Nevsky.
  • 1471 - la bataille sur la rivière Chelon, la défaite des novgorodiens des moscovites et le commencement de l'annexion de Novgorod à Moscou.
  • 1478 - la fin de la République de Novgorod.
  • 1570 - la défaite de Novgorod par Ivan le Terrible.
  • 1611 -1617 - occupation de Novgorod par les suédois.
  • 1706 - la fondation de la première école Grec-Latin à Novgorod par les frères Lihudy.
  • 1727 -Novgorod devient un centre provincial.
  • 1862 - l’ouverture du monument «Millénaire de la Russie».
  • 1865 - l'ouverture de la Musée de la société des amateurs de l'antiquité, le premier musée provincial de l'Empire de Russie.
  • 1941 - 1944 - l’occupation par les troupes fascistes.
  • 1951 - au cours des fouilles archéologiques on a trouvé le premier diplôme en écorce de bouleau. 1993-Novgorod été la première ville, qui a rejoint l’Union de la Hanse du Nouveau temps.
  • 1997 - on a décerné Novgorod par la bannière d’honneur du Conseil de l'Europe pour ses réalisations au développement économique et social.
  • 1999 - le nom historique «Veliki Novgorod» a été retourné à Novgorod.
  • 2001 - on a ouvert le premier Bureau du Tourisme de la ville et le Centre d'information touristique «Izba Rouge» à Veliki Novgorod.
  • 2009 - Veliki Novgorod a célébré son 1150-ième anniversaire est devenue le maître de XXIX forum International "les jours de Hanse du Nouveau temps", qui a passé sous la devise «En élargissant les frontières…»
  • 2009 - Veliki Novgorod a été la première ville russe qui a accueilli le Forum International «les jours de hanse du Nouveau temps».
  • 2012 - Veliki Novgorod devint le centre principal de la célébration du 1150-ième anniversaire de la naissance de l'Etat Russe.
  • 2014 - Veliki Novgorod a célébré son 1155-ième anniversaire.
5

À partir de 50-s du XX siècle on faisait systématiquement des fouilles archéologiques à grande échelle sur le territoire de la ville ou sur le Rurikovo Gorodische, fréquentés par des chercheurs locales et séjournants, ainsi que des étudiants et des écoliers. Pendant ce temps on a trouvé plus de 2000 sceaux  de plomb, une grande quantité d'armes, d’ornements, des articles ménagers et des instruments de musique divers. L’orgeuil principale des historiens de Novgorod – plus que 1000 diplômes en écorce de bouleau de contenu différent et en état excellent. Parmi eux, il y a la correspondance commerciale, des messages d'amour, des recettes, des commentaires sur la Bible, des calculs commerciaux et même le gribouillage des élèves. Ces résultats suggèrent l’alphabétisme de tous les citoyens de Novgorod médiéval, des femmes et des hommes du peuple inclus, et nous aident à mieux comprendre le mode de vie de nos ancêtres lointains. Le travail fin et soigné sur bois, métal, cuir et verre, la richesse et l’abondance des objets et la multiplicité des messages en écorce de bouleau peut seulement ravir. Tout cela nous parle de la grandeur passée, de la puissance et l'importance de Veliki Novgorod - le centre politique, religieux, commercial et culturel de l'ancienne Russie.

Au cours de siècles Novgorod le Grand est le partenaire principal de la Hanse, c’est-à-dire l’union de villes allemandes qui contrôlait les voies commerciales les plus importantes de la mer Baltique et des mers du nord. Le commerce de la Hanse et de la Russie a été réalisé à l’aide de Novgorod. Les marchands de la Hanse n’avançaient pas en profondeur de la Russie, ils vendaient toutes leurs marchandises à Novgorod d’où puis des marchands russes les transportaient pour leur propre profit. Les relations du partenariat de Novgorod et de la Hanse, très avantageuses pour toutes les deux parties, ont été réglées par des accords spéciaux et par la Charte de la cour de la Hanse «Skra». Ces accords comprenaient les garanties du commerce sûr. Les articles les plus considérables étaient ceux qui réservaient le droit de «la voie libre» au territoire de Novgorod pour les marchands de la Hanse et pour les Novgorodiens – à la mer Baltique. Les produits les plus importants de l’exportation de la Russie du moyen âge sont la fourrure, la cire, le miel et le lin qui ont été hautement estimés dans toute l’Europe. De nombreux souverains de l’Europe Occidentale et la noblesse portaient des pelisses et des chapeaux luxueux de fourrures précieuses novgorodiennes, ce sont les fourrures de l’hermine, de la zibeline, de la martre; les cierges de la cire russe vacillaient aux autels immenses de cathédrales gothiques. Les pays occidentaux exportaient à la Russie des etoffes coûteuses, des draps et aussi des métaux non-ferreux utilisés dans l’industrie artisanale par laquelle des maîtres novgorodiens ont été célèbres.

Les marchands de la Hanse apportaient des vins de la Grèce, de la France, de l’Espagne et , bien sûr, du Rhin. On importait aussi le hareng baltique, le sel et le blé dans les années de disette.

Novgorod a compris un des bureaux les plus grands de la Hanse en Europe qui se trouvait à la Cour de Yaroslav, lieu du Marché médiéval. Les cours Gothique et Allemande faisaient partie de ce bureau. Entourées de la palissades de grosses poutres, ces cours ressemblaient aux forteresses. A l’intérieur des cours se trouvait toute l’infrastructure nécessaire pour le séjour de longue durée des marchands de la Hanse à Novgorod.

En 1980, l’Union de la Hanse du Nouveau temps a été fondée selon les traditions de la Hanse médiévale, qui est appelée à juste titre un prototype de l'Union européenne. En 1993, Novgorod est devenue le premier membre russe de l’Union de la Hanse du Nouveau temps et il présente annuellement ses traditions médiévales pendant les jours hanséatiques internationales. En 2009, la ville a célébré son 1150-ième anniversaire est devenue le maître de XXIX forum International "les jours de Hanse du Nouveau temps", qui a passé sous la devise «En élargissant les frontières…»

↑ Наверх