Русский English Deutsch Le français Español Lingua italiana Suomi Svenska 中
Поиск
Page d'accueil / Curiosités, musées / L'audioguide «Veliky Novgorod - la Patrie des génies russes». L'itinéraire №1. Sergey Rakhmaninov.
L'audioguide «Veliky Novgorod - la Patrie des génies russes». L'itinéraire №1. Sergey Rakhmaninov.
Adresse:


Téléphone:
+7 (8162) 77 30 74

WWW:
https://izi.travel/VNovgorod

Le mode de fonctionnement:
Круглосуточно
24-hours

Frais d'entrée:
Бесплатно
Free

GPS:
58.52039600, 31.26971700
Рядом находятся

On dit, qu`il y a de la musique éternelle dans les villes éternelles...

Si vous demandez aux habitants de Rome, Vienne ou Londres quelle musique est la plus jouee dans leurs villes? La reponse sera: La musique de Vivaldi, Straus, Haendel. Les habitants de Novgorod, à leur tour, diront que ce sont les chants religieux, les tintements des cloches, les images musicales de Sergey Rakhmaninov, Anton Arensky, Anatoly Lyadov…

Nous vous invitons à faire connaissance avec Veliky Novgorod en tant que patrie du grand compositeur russe Sergey Vassiliévitch Rakhmaninov.

Téléchargez l'audioguide gratuit izi.TRAVEL et faites un voyage excitant à travers les lieux liés au nom de Rachmaninov à Veliky Novgorod!

Pour le grand musicien Sergey Rakhmaninov Veliky Novgorod est devenu une ville à part, la plus chère et incomparable.

Brillant pianiste et compositeur, est né dans la province de Novgorod. Il aimait passionnément cette ville, qu'il appelait sa petite patrie et qui était l`une des plus grandes sources de son inspiration musicale.

Aujourd'hui, en se trouvant près du clocher de la cachedrale Sainte Sophie on prête l'oreille aux sons mélodieux des cloches. A l`esprit viennent les paroles de Rakhmaninov: «Un des souvenirs les plus chers de mon enfance est lié à quatre notes résonnées par les grandes cloches de la Cathédrale Sainte-Sophie. Les carillonneurs étaient de vrais artistes. Quatre notes faisaient la mélodie qui se répétait encore et encore; quatre notes en argent, quatre notes pleurantes, entourées d'accompagnements changeants sans cesse...» Et beaucoup plus tard, en émigration, il avouait qu'il lui manquait désespérément le tintement des cloches de Novgorod.

Рядом находятся
↑ Наверх